Bout2Bois : upcycling à la Ferme Nos Pilifs

Éviter le gaspillage des ressources naturelles tout en générant des emplois locaux pour des personnes en situation de handicap, c’est la mission de Bout2Bois.

 

 Depuis de nombreuses années déjà, le secteur de l’économie sociale joue un rôle important dans le recyclage et la valorisation des déchets de bois provenant des particuliers et des entreprises. Bien connue des Bruxellois.es pour son épicerie bio, ses activités d’éco-jardinage, son parc animalier et la vente de sapins de Noël quand les frimas s’installent, la Ferme Nos Pilifs a également mis sur pied un atelier de menuiserie s’inscrivant dans la même démarche écoresponsable : l’enjeu est, bien évidemment, d’éviter le gaspillage de précieuses ressources naturelles en valorisant du bois de récupération. Le projet a également une vocation sociale puisqu’il permet de créer de nouveaux emplois pour des personnes en situation de handicap. Importante entreprise de travail adapté, la Ferme Nos Pilifs a créé quelque 170 emplois au total, dont 140 sont réservés à des personnes avec un handicap.

 

Au sein du projet Bout2Bois, des déchets de bois provenant du secteur de la construction dont les entreprises Jacques Delens,  ainsi que des activités propres de Nos Pilifs sont transformés en objets et pièces de mobilier : cela va des supports pour plantes vertes aux cabanes perchées (fabriquées avec des voliges de chantier) en passant par des nichoirs. En jargon branché, on parle d’upcycling (ou recyclage « par le haut ») : autrement dit, l’art de récupérer des matériaux promis à la destruction et de les transformer en produits de qualité. Rien ne se perd : les morceaux de bois trop petits pour être façonnés deviennent du bois d’allumage vendu à la jardinerie, par exemple. Le projet Bout2Bois s’inscrit ainsi pleinement dans la dynamique de l’économie circulaire, soutenue par la Région de Bruxelles-Capitale.